Comment choisir un panneau solaire photovoltaïque ?

Plusieurs choix de panneaux solaires mis sur le marché répondent aux différents besoins des consommateurs. Avant d’acheter l’équipement qui vous convient, vous devez d’abord définir vos priorités. Parmi celles-ci figure l’importance de savoir si les conditions idéales se remplissent pour vous permettre d’investir dans un panneau solaire photovoltaïque. En effet, malgré les possibilités de subvention octroyée par les autorités compétentes en la matière, l’étude de faisabilité et l’installation en elle-même du matériel nécessite un coût conséquent.

Composition et technologie

L’on distingue généralement trois types de panneaux photovoltaïques. Le premier se compose d’un ensemble de cellules en silicium amorphe. L’avantage de cette technologie réside dans le fait que le panneau fonctionne même avec une lumière diffuse, et il peut s’installer sur des supports souples. Par contre, son rendement assez faible ne le destine qu’à un usage passager. Pour une habitation durable, adopter un panneau au silicium polycristallin permet déjà d’avoir un rendement plus intéressant. Celui-ci se montre encore plus avantageux avec le silicium monocristallin, qui coûte ainsi logiquement plus cher. Cependant, les deux derniers modèles chutent en rendement en lumière diffuse. Vous pouvez prendre connaissance plus en profondeur sur la technologie en consultant CNR TPM afin de mieux cerner le principe et définir le type de panneau qui pourra vous convenir. AB Services, spécialiste des énergies vertes nous donne son avis sur l’autoconsommation et les panneaux photovoltaïques.

Puissance et rendement

Comme indiqué précédemment, la puissance dépend de la technologie utilisée pour la construction du panneau solaire photovoltaïque. Les cellules au silicium monocristallin étant les plus productives, la puissance en sortie dépend cependant de leur nombre, mais aussi de l’ensoleillement de la région dans laquelle les panneaux sont installés. La puissance peut alors représenter une donnée relative, soumise aux caprices du temps. Par contre, le rendement constitue une donnée figée que le constructeur peut même garantir. Généralement, celui-ci tourne autour de 90% pendant 10 ans, pour descendre à 80% jusqu’à 20 ans, et baisser progressivement jusqu’à la fin de la vie de la plaque, censée durer quand même une trentaine d’années. Il importe alors de choisir le modèle pour lequel vous aurez un bon retour sur investissement, en fonction votre emplacement.

Zone d’implantation

La localisation géographique joue également un rôle à prendre en compte avant d’acheter le matériel solaire. Même s’il s’agit d’une habitation durable, vous devez définir si vous aurez suffisamment de place pour installer les panneaux. Vous devez également assurer qu’ils bénéficieront d’un taux d’ensoleillement optimal, car la pénombre raccourcit la vie des cellules de manière conséquente.

Rédigé par :  AB Services